Le design plat et le design matériel

Le webdesign

Written by:

Il y a deux grandes écoles de design du web qui ont gagné en puissance au cours des dernières années : le design matériel (material design) et le design plat (flat design). Voici ce qu’il faut en retenir.

Le « flat design »
Le « design flat » ou design plat consiste à présenter le site sous forme de feuille plate. Ainsi, les éléments sont souvent présentés en sections et en cases. Un bon exemple de ce design est la configuration « metro » dont Windows fait usage à partir de Windows 8. On la retrouve également dans de nombreuses applications mobiles.

Mais bien qu’étant plat, ce type de design n’interdit pas l’utilisation d’animations, de couleurs et de riches effets esthétiques. Sa fonction première est d’être facile à comprendre et surtout de mettre en avant l’ergonomie grâce à une représentation à deux dimensions du site et de toutes les données qui y sont présentées.

Le « material design »
Le design matériel a fait son apparition avec les itérations successives d’Android. Il s’agit de concevoir les sites et les applications, comme s’il s’agissait d’une surface réelle. Ainsi, les pages sont constituées d’éléments de design qui donnent le sentiment d’être superposées les uns sur les autres, et d’avoir des interactions physiques réelles entre eux.

Les pages conçus avec le « material design » sont plus esthétiques et plus efficaces en matière de satisfaction de l’expérience utilisateur. C’est le cas lorsqu’en cliquant sur un menu déroulant, les éléments du reste de la page sont déplacés plutôt que d’être cachés par le nouvel élément qui s’affiche.